Le suivi scientifique

Message d'erreur

Deprecated function: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in include_once() (line 1439 of /var/www/cssm/includes/bootstrap.inc).

Publications et colloques

Depuis 2000, un enseignement inclusif et bilingue en français et langue des signes de Belgique francophone (LSFB) est proposé à l'école Sainte-Marie à Namur (Belgique). Il accueille des groupes d'élèves sourds et malentendants, de la pré-maternelle (2,5 ans) à la fin du secondaire (18 ans) dans des classes ordinaires de l’enseignement général. L’objectif est de permettre à ces élèves de suivre un enseignement ordinaire, inclus dans la même classe que des élèves entendants, en bénéficiant d’un accès aux savoirs et aux échanges qui ne soit pas limité par leur audition.
La première partie du livre expose les fondements sur lesquels ce dispositif d’enseignement est construit : le bilinguisme et l’alternance linguistique, l’inclusion collective, et le fonctionnement en binômes d’enseignants. La seconde partie explore les implications concrètes de ces fondements et de leur articulation sur les pratiques pédagogiques des enseignants, tant dans les disciplines linguistiques (français, LSFB, anglais) que dans les disciplines non linguistiques (en particulier les mathématiques). Une attention particulière est donnée à l’enseignement de la lecture et de l’écriture, décliné en fonction des différents profils d’élèves malentendants et sourds.
Cet ouvrage vise à transmettre l’expérience développée depuis près de vingt ans par l’équipe enseignante de ces classes. Il met en évidence que, malgré l’accès toujours plus performant au monde sonore que permettent les implants cochléaires, l’enseignement aux enfants malentendants et sourds présente de nombreuses spécificités par rapport à l’éducation des entendants. Les lecteurs visés au premier chef sont les enseignants, les interprètes, les aides pédagogiques ou les aides à la communication qui travaillent avec un ou plusieurs enfants sourds et qui désirent prendre du recul sur leurs interventions.

 

Pour de plus amples informations 

Vidéo de présentation

L'EUD (l’union européenne des sourds) a publié en 2017 un volume sur les exemples existant en Europe. Les classes bilingues de Namur sont décrites dans cet ouvrage en anglais. 

"This fourth book in the series addresses Article 24. Education is explored from various angles, including the importance of and legal foundations for bilingual education for deaf learners in Europe, interpreter use in inclusive education, the need for early sign language access, and the accessibility of teacher training. It also presents good practice examples, highlighting the diversity of settings in Europe that provide accessible bilingual quality education.

Professionals from various disciplines have contributed to this volume. Their backgrounds span from academia and NGO work to education provision and sign language interpretation. They explore how learning environments must be designed to be accessible for deaf learners, especially sign language users, to maximise their academic and social development, as enshrined in Article 24. Thus, this book aims to support its implementation for deaf learners in the best way possible."

Vidéo de présentation

"Interprètes en milieu scolaire : apports et limites. Le cas des classes bilingues en inclusion à Namur." 
Par Pascaline Brillant, Magaly Ghesquière, Sylvia Leclerc, Bénédicte Roberfroid et Laurence Meurant 

La présence d’un interprète en classe constitue l’une des solutions proposées à la problématique de la scolarité des enfants sourds. Cette contribution vise à définir le rôle de l’interprète en langue des signes en milieu scolaire à la lumière de l’expérience des classes bilingues inclusives établies à namur (Belgique) depuis 2000. Il s’agit d’identifier les spécificités du métier d’interprète et de sa fonction dans l’école par rapport à celles du métier d’enseignant bilingue. Il en ressort que la distinction entre la responsabilité linguistique de l’interprète et la responsabilité pédagogique de l’enseignant constitue un repère essentiel pour la qualité de cet enseignement bilingue et inclusif. 

Ghesquière, M. et Meurant, L.L’envers de la broderie. Une pédagogie bilingue français-langue des signes, Glottopol, 27 (2015).

Colloque ICED (International congress on the education of the deaf) Bilingual education by immersion in Namur, Belgium.  Principles ans pedagogic issues (juillet 2015, Athènes)

Meurant, L. et Zegers de Beyl, M., Dans les coulisses d’un enseignement bilingue (langue des signes-français), Presses universitaires de Namur (2009).

Cet ouvrage, en lien direct avec le travail réalisé dans les classes bilingues et dans le groupe de recherche, est disponible.  Pour le commander, cliquez sur l'image.