Le programme scolaire bilingue

Message d'erreur

Deprecated function: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in include_once() (line 1439 of /var/www/cssm/includes/bootstrap.inc).

L'historique

Ecole et Surdité est née en 2000 de la rencontre entre des parents d’un enfant sourd, Claire de Halleux et François Poncelet,  et de l'ancien directeur de la section fondamentale de Sainte-Marie, Monsieur Benoit Jacquemart, . Yvette Thoua et Dominique Meunier font également partie des co-fondateurs de l'ASBL.

C. de Halleux: « Très tôt après l’annonce du diagnostic de la surdité de notre fils Gilles, nous  avons été habités par la question de sa scolarité : il est sourd, certes, mais par ailleurs, c’est un enfant comme les autres. Comment faire pour qu’il aille à l’école, ne soit pas seul avec sa différence, ait des amis sourds et d’autres qui entendent ? Comment faire aussi pour que les échanges en classe, entre élèves, entre l’enseignant et les autres enfants lui soient accessibles sans effort particulier du matin au soir, pour éviter que la vie de la classe ne lui passe par-dessus la tête ? Comment lui éviter la solitude d’un élève sourd perdu dans un monde entendant ?  Bref, que faire pour qu’il soit heureux à l’école et en retire le même profit que les autres élèves ? »   C'est pour répondre à ces questions essentielles des parents d'enfants sourds et malentendants qu'ont été créées les classes bilingues.

Animée par les valeurs d’ouverture et d’accueil inscrites au cœur de son projet éducatif, enthousiasmée par les défis pédagogiques que ce type d’enseignement soulevait, encouragée par le partenariat scientifique avec l’Université de Namur, Sainte-Marie se lançait dans le projet : imaginer, concevoir et vivre l’alliance d’un enseignement ordinaire avec des enfants sourds ou malentendants.

D’emblée, la question linguistique a été l'épicentre de la réflexion et du projet.  Le développement concomitant de la recherche en langue des signes de Belgique francophone  à l’UNamur a permis de construire les classes bilingues en interaction directe avec la recherche universitaire.  Ce partenariat, 15 ans plus tard, est toujours aussi nécessaire, et toujours plus vivace et plus fécond.  

C'est en septembre 2000 que le programme scolaire des classes bilingues en langue des signes et français pour élèves sourds et malentendants a ouvert sa première classe. En 2016, le projet a terminé un cycle complet d'enseignement: le premier élève concerné par ce cursus bilingue est sorti de rhétorique. Plusieurs dizaines d'élèves de tous les âges évoluent aujourd'hui dans ce projet, des maternelles aux secondaires.

Un long parcours administratif et politique s'étalant de 2000 à 2016 a permis la reconnaissance décrétale et le financement des classes bilingues.

Benoit Jacquemart

François Poncelet

Claire de Halleux

Yvette Thoua

Dominique Meunier