Le suivi scientifique

Publications et colloques

"Interprètes en milieu scolaire : apports et limites. Le cas des classes bilingues en inclusion à Namur." 
Par Pascaline Brillant, Magaly Ghesquière, Sylvia Leclerc, Bénédicte Roberfroid et Laurence Meurant 

La présence d’un interprète en classe constitue l’une des solutions proposées à la problématique de la scolarité des enfants sourds. Cette contribution vise à définir le rôle de l’interprète en langue des signes en milieu scolaire à la lumière de l’expérience des classes bilingues inclusives établies à namur (Belgique) depuis 2000. Il s’agit d’identifier les spécificités du métier d’interprète et de sa fonction dans l’école par rapport à celles du métier d’enseignant bilingue. Il en ressort que la distinction entre la responsabilité linguistique de l’interprète et la responsabilité pédagogique de l’enseignant constitue un repère essentiel pour la qualité de cet enseignement bilingue et inclusif. 

Ghesquière, M. et Meurant, L.L’envers de la broderie. Une pédagogie bilingue français-langue des signes, Glottopol, 27 (2015).

Colloque ICED (International congress on the education of the deaf) Bilingual education by immersion in Namur, Belgium.  Principles ans pedagogic issues (juillet 2015, Athènes)

Meurant, L. et Zegers de Beyl, M., Dans les coulisses d’un enseignement bilingue (langue des signes-français), Presses universitaires de Namur (2009).

Cet ouvrage, en lien direct avec le travail réalisé dans les classes bilingues et dans le groupe de recherche, est disponible.  Pour le commander, cliquez sur l'image.